Crédit immobilier : vers une stabilisation mais de nouveau en baisse

0

Modifié le 28/05/2015 à 11h05 Les taux immobiliers connaissent depuis plusieurs mois une baisse remarquable favorisant les acquéreurs. Pour ce mois de mai 2015, le même constat est fait et la baisse se poursuit. Ils semblent cependant s’orienter vers une stabilisation. Les futurs acheteurs bénéficient actuellement d’une baisse des taux immobiliers qui au fil des mois se poursuit. Pour ce mois de mai, la baisse continue et affiche des taux particulièrement bas et alléchants. Selon le courtier Meilleurtaux, les taux s’établissent à 2% sur 15 ans et 2,23 % sur 20 ans soit respectivement un recul de 0,06% et 0,05%.

Pour les crédits s’échelonnant sur 25 ans, on observe une stabilité à 2,6%.Le président du site meilleurtaux.com, Hervé Hatt, explique ce phénomène : « Si la marge interbancaire s’est réduite très légèrement depuis le début du mois de mai, sous l’effet de la hausse des OAT notamment, elle reste significative. Il n’est donc pas totalement étonnant que les taux soient restés aussi bas et aient même continué de baisser dans certains établissements ».

Des taux de crédits immobiliers en phase de stabilisation

Ainsi, la hausse des OAT va se répercuter sur les taux immobiliers et les baisses successives vont s’interrompre pour s’orienter vers une stabilisation. Ainsi, même si la baisse va être stoppée, le printemps 2015 reste le moment idéal pour les acheteurs puisque les conditions d’emprunts sont très favorables.

S’il reste envisageable que les taux immobiliers connaissent de légers rebonds, ces derniers devraient rester ponctuels et n’avoir que des conséquences limitées sur les augmentations des taux. Les acquéreurs peuvent être rassurés, puisque la tendance est à la stabilisation de taux historiquement faibles.

Ainsi, en dépit de la hausse massive des biens de cette dernière quinzaine d’années, cette baisse de taux va sans le moindre doute favoriser l’achat, offrant sur le long terme une perspective un peu plus réjouissante pour les acheteurs.

Le coût global du bien immobilier et du crédit sera forcément plus faible, depuis cette chute des taux d’intérêt, une bonne nouvelle de plus pour les acquéreurs. Songez également à renégocier le taux de votre prêt actuel, c’est le moment.

Partager >>

A propos de l'auteur