Rachat de crédit : c’est le moment de renégocier son taux !

0

Vous avez acheté avant 2013 et vous souhaitez faire des économies sur votre crédit immobilier ? Profiter des taux bas pour négocier le rachat de votre crédit ! Profitez des taux d’intérêt bas pour négocier votre rachat de crédit au meilleur prix ! Alors que de nombreuses banques baissent les taux des emprunts immobiliers pour gagner de nouveaux clients, est-il  vraiment intéressant d’effectuer un rachat de crédit sur vos emprunts en cours ?

Les taux d’intérêt son historiquement bas depuis près de 2 ans, la cause à la crise et à l’incapacité des banques à trouver des relais de croissance. Ce phénomène est accentué à l’échelle européenne, car c’est la banque centrale européenne qui gère les taux directeurs des crédits. Lorsque les pays n’empruntent plus sur les marchés financiers, la loi de l’offre et la demande provoque une baisse immédiate des taux d’intérêt. La faute essentiellement à une croissance économique en berne et un climat des affaires qui peine à trouver un second souffle. C’est sur le papier le meilleur moment pour effectuer un rachat de crédit. Cependant, les dispositifs fiscaux accordés lors des dernières années ne permettent pas toujours d’effectuer de réelles économies sur votre rachat de crédit. Plusieurs cas de figure sont à prendre en compte en fonction de sa situation patrimoniale.

Le rachat de crédit dédié aux prêts immobiliers

Le rachat de crédit sans changer de banque, renegocier pret patronal

Cas de figure le plus pratique, le rachat de crédit sans changer de banque est la solution la plus simple pour les ménages. Une simple négociation auprès de votre banquier vous permet souvent d’économiser plusieurs milliers d’euros sur le montant de votre emprunt. Cependant, cette situation n’est paradoxalement pas la plus courante. En effet, votre banquier n’est pas dans l’obligation de vous accorder une renégociation de votre crédit immobilier. Il profite d’une situation confortable, qui vous obligerait en cas de rachat de crédit immobilier à la concurrence de changer de banque, avec toutes les formalités administratives que cela impose.

Changer de banque permet de mieux négocier son rachat de crédit

Autre solution, proposée par de nombreux courtiers en crédit immobilier : la négociation auprès de plusieurs établissements bancaires. Cela comporte l’avantage de mettre les banques en concurrence, en profitant par la même occasion des nombreuses offres de bienvenue dédiées aux nouveaux clients.

Le rachat de crédit n’est pas toujours rentable malgré des taux très bas

Un autre cas de figure est à prendre en compte dans l’analyse de votre situation patrimoniale : Le montant, la durée restante, le taux actuel et les aides à l’emprunt dont vous avez pu bénéficier lors de la souscription du crédit immobilier.

Il est mathématiquement plus rentable d’effectuer un rachat de crédit lorsque vous êtes dans les premières années de remboursement de votre crédit immobilier. En effet, les échéances de prêt étant le plus souvent lissées sur la durée du crédit (échéances de crédit constantes), ce sont les premières années ou vous amortissez le moins de capital et payez le plus d’intérêts.

Cette situation s’inversant au fil des années, le rachat de crédit perd de l’intérêt lorsque vous êtes proche de la fin de période de remboursement. Si en plus vous avez bénéficié de dispositifs d’aide à l’accession à la propriété comme le prêt à taux zéro ou le prêt patronal, vous pouvez être obligé en cas de rachat de crédit de rembourser les aides auprès des organismes sollicités !

Le regroupement de crédits pour rassembler ses crédits à la consommation

Le rachat de crédit ne concerne pas seulement les crédits immobiliers, de nombreux particuliers font appel à des crédits à la consommation. Ces prêts étant le plus souvent très rémunérateurs pour les banques, il n’est pas rare d’avoisiner les 20% de taux d’intérêt. On citera par exemple le cas des crédits revolving et autres solutions faciles de financement. C’est probablement ces crédits qui doivent faire l’objet en priorité d’un rachat. Réunir l’ensemble de ces crédits doit permettre au sein d’un même échéance un meilleur équilibrage des finances du foyer.

 

Partager >>

A propos de l'auteur