Les 18-34 ans, le prochain défi du secteur bancaire

0

Ce lundi 1er juin, a été publiée une étude de la « Bank of America Merill Lynch » révélant les nouvelles habitudes de consommation des 18-34 ans. Le secteur financier et bancaire est en première ligne de ces changements de consommation et la génération dite « Y » se méfie des institutions bancaires.À l’avenir, les 18-34 ans pourraient représenter le prochain défi du secteur bancaire. Avec 2 milliards d’individus dans le monde, dont 86% habitant dans les pays émergents, les 18-34 ans représentent un marché colossal. Une étude de la « Bank of America Merill Lynch » publiée ce lundi s’est intéressée aux habitudes de consommation de cette génération Y et met en évidence une rupture de confiance entre elle et le secteur bancaire.

L’étude révèle que les 18-34 ans accordent de moins en moins leur confiance aux institutions financières et bancaires et qu’un tiers d’entre eux considèrent ne pas avoir besoin d’une banque. Étant donné que cette génération Y devrait représenter 75% de la population active à l’horizon 2025, la rupture entre le secteur bancaire et les jeunes pourrait devenir le prochain défi des institutions financières.

Adapter et faire évoluer le secteur financier

L’étude de la « Bank of America Merill Lynch » précise que les acteurs du marché bancaire devront s’adapter à ces nouvelles habitudes de consommation.

« Ils émergent tant de nouvelles sources dominantes de richesses et de dépenses, ce qui veut dire que les banques devront évoluer et adapter leur offre au risque de perdre cette clientèle au profit de nouveaux acteurs », peut-on ainsi lire.

L’étude proposée ce lundi attire également l’attention sur d’autres secteurs qui seront perturbés par les nouveaux modes de consommation des 18-34 ans dans les 3 à 5 années à venir. Parmi eux, le logement, les médias, l’automobile, la restauration, la technologie et le voyage. Le secteur financier et bancaire étant en première ligne de ces mutations et de cette transformation de la consommation amorcée par la génération Y.

Partager >>

A propos de l'auteur