Comment Jean-Charles Naouri compte redessiner la distribution en France avec l’accord Monoprix-Amazon

0

Depuis plusieurs mois déjà, Amazon discutait avec de grands distributeurs alimentaires du pays. Il fallait donc s’attendre à un partenariat. Et c’est avec la chaîne de supermarchés Monoprix, filiale du groupe Casino dont Jean-Charles Naouri détient +51% avec sa société Rally, que l’accord commercial a été signé. L’enseigne pourra ainsi commercialiser certains de ses produits sur la plateforme du géant américain du e-commerce.

Une première pour un distributeur français

C’est une véritable révolution dans le secteur de la grande distribution alimentaire et une première pour une enseigne française. Il y a quelques semaines, le groupe Casino officialisait la signature d’un partenariat dont le but est de proposer les produits alimentaires de Monoprix sur la place de marché Amazon Prime Now.

Et même si aucune date de lancement officielle n’a encore été communiquée pour l’instant, le communiqué a fait état d’un démarrage en 2018, le plus tôt possible. Ainsi et probablement au deuxième semestre de cette année, deux magasins Monoprix seront sélectionnés et chargés de préparer les commandes pour débuter le partenariat annoncé. Puis ils pourront être complétés par d’autres en fonction du nombre de commandes et de la demande clientèle.

Redessiner la distribution alimentaire en France

D’après Jean-Charles Naouri, président du groupe Casino, il s’agit d’un partenariat destiné à renforcer la stratégie de distribution omnicanale de son groupe. Ce sera également un excellent moyen de se rapprocher davantage des clients et de leurs besoins, a-t-il souligné.

Il faut souligner également que cette association Amazon et Monoprix illustre assez bien le rapprochement, induit par les révolutions apportées par Internet, entre le commerce physique et le commerce en ligne. On peut s’en douter vu l’ampleur de l’opération, cela va redessiner le monde de la distribution alimentaire dans le paysage français. C’est d’ailleurs l’avis de Jean-Marc Liduena, associé responsable consommation et distribution au cabinet Deloitte qui a souligné ceci :

« Ce partenariat montre pour les distributeurs en ligne la nécessité de se rapprocher de l’enseigne physique et pour l’enseigne physique de se rapprocher du monde digital (ou numérique) ».

Le dirigeant de Bonial et expert en distribution pense quant à lui que les deux groupes ont en tête toutes les courses des Français et notamment les courses alimentaires. Matthias Berahya-Lazarus, puisque c’est de lui qu’il s’agit, ajoute que cela ne sera pas sans conséquence. Car dans un contexte où tous les distributeurs s’intéressent à de nouveaux formats de livraison et de consommation, Monoprix a décidé de prendre appui sur toute la logistique et l’expérience client du géant Amazon.

Un partenariat gagnant-gagnant pour les deux groupes

Grâce à cet accord, comme nous avions déjà eu à le souligner, les produits alimentaires de Monoprix seront disponibles sur l’application mobile et la plateforme de vente en ligne Amazon Prime Now. Et ceci spécifiquement à travers une vitrine virtuelle spécifique qui sera mise en place.

Près de 5 000 à 10 000 produits seront proposés par l’enseigne Monoprix puis les commandes seront préparées dans les magasins avant d’être livrées par Amazon. Soulignons que les deux groupes annoncent une livraison en temps record. Enfin, ce partenariat commercial servira à enrichir la sélection du service Prime Now tout en permettant à ses clients de profiter des délais de livraison assez intéressants sur la commande de produits Monoprix.

Partager >>

A propos de l'auteur

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit