La nouvelle loi Pinel : Qui peut profiter de la défiscalisation ?

0

En 2018, les investisseurs en immobilier locatif pourront toujours se réjouir car il reste possible de profiter de la loi Pinel. Rappelons-nous, il s’agit d’un dispositif de défiscalisation qui consiste à mettre son bien en location sur une durée déterminée, afin de bénéficier d’un abattement fiscal. C’est surtout une solution qui vise à faciliter la vie des locataires modestes, et de favoriser l’investissement immobilier dans certaines zones. Cependant, quelques reformes vont y être apportées. Et quelques zones qui jusqu’ici ont eu le droit de tirer avantage de ce dispositif de défiscalisation ne pourront plus en tirer profit. Mais ce n’est pas tout, d’autres zones vont être victimes d’allègements fiscaux. Le point.

Les communes en zone B1 exclues du dispositif : rumeur ou réalité ?

Le gouvernement ne semble vraisemblablement pas vouloir se séparer de la loi Pinel, au lieu de cela, il préfère supprimer certaines zones. S’il a déjà été confirmé que le régime ne va plus être valide dans les zones B2 et C, selon les dernières informations, la zone B1 serait également exclue de la loi Pinel. Une information choc ! Car quelques mois avant, ce dispositif serait prorogée encore jusqu’à la fin 2021, soit encore 4 ans de plus, pour les zones A, A bis et B1.

Tout de même, il serait possible pour les investisseurs dans les communes de cette zone B1 de demander une faveur en indiquant des cas exceptionnels. Ce qui ne peut pas être le cas dans les autres zones. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.la-loi-pinel.com.
Il semble toutefois utile de faire le point sur le zonage en loi Pinel qui s’organise comme suite :
Zone A bis qui comprend des villes comme Paris. La zone A qui englobe l’agglomération de Paris, la Côte d’Azur, ainsi que les agglomérations genevoises. Après il y a la zone B1 qui réunit tous les départements d’Outre-Mer et les villes les plus chères de la France. Puis il y a la zone B2 qui contient une bonne partie de la couronne parisienne non considérée dans la zone A ou A bis. Enfin il y a la zone C qui prend en compte de tous les restes du territoire.

Des allègements fiscaux dans les communes préurbaines et rurales

L’investissement en loi Pinel n’est pas compliqué. Il suffit d’acheter un bien neuf, puis de le mettre en location sur une durée convenue dans le contrat. Cependant, force est de constater que plus le bien sera en location sur une durée plus longue, plus les avantages fiscales sont intéressants. Les investisseurs peuvent espérer une réduction de 21%du prix de l’investissement pour 12 ans de location; 18% pour 9 ans de location etc.
Aujourd’hui, la question : quand commence la défiscalisation Pinel ? est dans la tête de tout investisseur. En effet, la nouvelle loi Pinel prévoit d’alléger les conditions fiscales dans certaines communes préurbaines et rurales. Et les zones B2 et C sont notamment celles qui font parties de ces zones là. Quoi qu’il en soit, pour les restes, les investissements Pinel restent bien règlementés, avec une possibilité maximum d’investissement dans deux logements à 300 000 € par an, avec un plafond de 5 500 € par m2.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Notes
Author Rating
51star1star1star1star1star
Partager >>

A propos de l'auteur