Le rachat de crédit permet-il de bénéficier d’un crédit à la consommation ?

Comparé au mois de février de l’année dernière, celui de cette année a été marqué par une baisse de crédit à la consommation. En effet, une étude réalisée par l’Association Française des Sociétés Financières a montré que la production de crédit à la consommation baisse de 1,9%. Face à cela, le rachat de crédit n’est-il plus d’actualité pour améliorer sa situation financière ?

Une tendance haussière sur les trois derniers mois

Lors de sa recherche l’ASF (Association Française des Sociétés Financières) s’est basé sur 284 entreprises qui exercent de plusieurs types d’activités : crédit-bail mobilier et immobilier, cautions aux entreprises ou aux particuliers, etc.

Une recherche au cours de laquelle l’association a tout de même relevé une tendance haussière. En effet, si l’on se réfère au dernier trimestre, on a enregistré une tendance à la hausse du crédit à la consommation. L’augmentation constatée est de 6,2%. En tout cas, les activités des banques n’a pas encore franchit le cap des -13% comparé à la situation il y a 10 ans plus tôt !

Le rachat de crédit : une solution pour obtenir de la trésorerie

Il faut bien noter que le rachat de crédit n’est pas un prêt pour obtenir de la trésorerie. Il s’agit d’une possibilité pour se faire racheter l’ensemble des crédits en cours afin de payer une seule et même mensualité, qui allègera par la suite la situation financière des ménages. Néanmoins, il est tout à fait possible d’obtenir de la trésorerie avec un rachat de crédit. En effet, en faisant un rachat de crédit, vous aurez la possibilité de faire une demande une trésorerie qui vous permettra de constituer une épargne de sécurité.  Le but de cette épargne étant d’établir un certain équilibre entre la nouvelle mensualité et les revenus du ménage. Cette trésorerie ne doit pas dépasser les 15% du capital du rachat de crédit.

Partager >>

A propos de l'auteur

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit