Une assurance crédit immobilier pour les seniors : difficilement acquise

L’assurance emprunteur est une assurance non obligatoire. Pourtant, certains établissements immobiliers l’exigent. Cette assurance figure quand même parmi celles qui sont les plus importantes. Pour les personnes âgées, souscrire à cette assurance relève encore d’une grande complication. Les assureurs ne veulent pas prendre en charge du remboursement de prêt de l’emprunteur si jamais un malheur peut survenir chez ce dernier.

<

Crédit immobilier :  quel est le problème pour les séniors ?

Peu importe qu’un senior dispose d’un revenu stable et impeccable, d’une épargne et ne connait aucune dette, il serait toujours difficile pour lui d’obtenir un crédit immobilier. Il aura beaucoup de mal à convaincre une banque de lui accorder un financement pour son projet en immobilier.

A défaut d’un accord, la banque va certainement lui demander de contracter une assurance-décès. Mais souvent cette couverture ne dure pas jusqu’au terme du prêt qui devra par la suite être réduite. Et si la durée du prêt est réduite, cela veut dire que les mensualités devront augmentés.

« L’endettement va certainement aller au-delà de 33 %. A la vue de la longévité de durée de vie de certains français, on connait désormais encore plus d’établissements financiers qui diminuent l’âge limite à la souscription d’un prêt chez eux. »

Ce qu’il faut savoir sur l’assurance emprunteur

Lorsqu’on souscrit un crédit immobilier, on fait également une souscription à une assurance emprunteur. Souvent on les confond alors qu’ils sont totalement différents. On peut demander une assurance emprunteur dans un établissement différent de celui-ci dans lequel on a demandé un crédit immobilier.

L’assurance emprunteur est en effet une couverture qui assurera son souscripteur en cas d’invalidité ou de décès. Si jamais survient l’un de ces cas, ce sera l’assureur qui règlera le remboursement du prêt. Un prêt qui équivaut déjà à 25 % du total du crédit.

Le contrat d’assurance peut également être annulé chaque année si jamais l’emprunteur pourrait trouver une autre banque ou institut financier avec un meilleur offre.

Partager >>

A propos de l'auteur

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit